Cusco

Empire Cusco des Incas

Ville Cusco

 

Le département de Cuzco se situe dans la région sud orientale du pays, contenant des régions de montagnes et de forêt, est situé au dessus des 3300 mètres au dessus du niveau de la mer. Les départements limitrophes sont Arequipa, Puno , Apurímac, Junín, Ucayali et Madre de Dios. Dans les régions hautes, le climat possède des nuits fraiches et des matins tempérés, alors que les saisons se divisent en période sèches et humides, les mois de pluies sont de décembre à mars. La température moyenne est de 11°, alors que dans les zones couvertes de forêts, la température passe au dessus des 25°.

il a une superficie de 71,892 kilomètres carrés et sa population est de 1093,692 habitants. La densité est de : 15.2 habitantes par kilometre carré. 4.6 hijos par femme et l’analphabétisme est de 25.4 %. La population active est de 317440 personnes. (recensement de 1995).

Sa capitale est la ville de Cuzco , connue comme « la capitale archéologique de l’Amérique », la distance depuis Lima est de 1153 kilomètres.

Bref résumé historique:

Le peu qu’on connait de la Cuzco antérieure à la conquête, à travers des anciennes traditions orales transmises de génération en génération. On dit que la ville de Cuzco fut fondée aux alentours des siècles XI y XII de notre ère, par la figure légendaire Manco Capac qui, selon la légende, émergea du Lac Titicaca.

Cuzco , ville sacrée et capitale du Tahuantinsuyo, fut le centre du gouvernement des quatre grandes régions du fabuleux empire incas, lequel réussit à contrôler une grande partie de ce qui forme aujourd’hui l’Ëquateur, la Colombie, le Pérou, la Bolivie, l’Argentine et le Chili. Sa société fut un admirable exemple d’organisation poliico-sociale pour ses grandes connaissances en architecture, ingénierie hydraulique, médecine, agriculture, etc. Possède trois beaux systèmes de cordillères couvertes de neige qui s’élèvent à 6000 mètres d’altitude, où se déroulent des activités sportives et scientifiques. Le 23 mars 1534, Francisco Pizarro fonde au dessus de la ville de Cuzco une ville espagnole qui se construit sur les construction incas, la convertissant en un exemple de fusion culturelle, elle a hérité de monuments architectoniques et d’œuvre d’art de valeur incalculable. Durant la colonie de grandes rebellions se sont succédées contre la domination espagnole, la plus importante est celle de José Gabriel Condorcanqui (Túpac Amaru II) en 1781; aussi celle des frères Angulo y Mateo Pumacahua en 1814.

A partir de 1825, avec la république, Cuzco commence à montrer son impressionante culture et avec la découverte de Machu Picchu par Hiran Bighman en 1910, le Pérou laisse la bouche ouverte au monde entier.

Principales Attractions de Cuzco

La “Plaza de Armas”, connue comme Huacaypata, qui signifie llanto o quejido. En référence à la tradition qui fut tracée par le fondateur Manco Capac comme un symbole de l’empire. Ici on été exécuté Túpac Amaru II, son épouse Micaela Bastidas et ses enfants pour se rebeller contre l’oppression espagnole.

Temple de Sacsayhuamán, à courte distance du centre, possède d’immenses murs construits en pierres monumentales distribuées en forme de zigzag en trois plates formes qui ont en moyenne 360 mètres de large. Il existe des pierres qui ont jusqu’à 9 mètres de long et 5 de large.

Tambomachay, connue comme les bains de l’inca. En passant par de petits escaliers on apprécie les eaux cristalline et on affirme qu’on rendait un culte à cet élément liquide.

Forteresse rouge de Puca Pucará, fortification formée par des passages, des escaliers, des passerelles, des tours, des plates formes.
Amphithéâtre de Kencco, on pense qu’il fut un lieu de prière incas. Sa construction est basée sur des pierres. Les paysages sont intéressant, des canaux et des escaliers avec des gravures représentant le puma, animal sacré.

Le quartier de San Blas, à courte distance de « la Plaza de Armas ». Typique pour abriter les ateliers des plus importants artisans de Cuzco comme les Mendívil, Olave y Mérida. Dans l’église locale, on trouve le fameux pupitre, merveilleusement décoré de bois d’une seule pièce il y a 400 ans.
Temple de Korikancha ou Templo du Soleil, construit durant le gouvernement de l’Inca Pachacutec.

Entre ses églises et couvents les plus importants figurent la cathédrale, San Francisco, Santo Domingo, Santa Catalina, San Pedro, Santa Clara, La Compagnie, San Cristóbal et La Merced. Ici on conserve la fameuse « custodia », construite en 1720, qui pèse 22 kilos et contient incrusté 1805 diamants avec 615 autres pierres précieuses comme des rubis, topaze et émeraudes.

Entre les maisons qui attirent l’attention, figure « La Casa de los Cuatro Bustos », « la Casa de los Marqueses de San Juan de Buena Vista » et « Rocafuerte », « La Casa Solariega » où est né l’Inca Garcilaso de la Vega et le palais de l’amiral.

Principales Attractions du Département

Machu Picchu. Le plus important de tous pour sa répercussion mondiale. Pour beaucoup c’est la huitième merveille mondiale et demeure le génie d’une culture qui a réussi à édifier une citadelle à base de pierres gigantesques dans un endroit difficiles d’accès et à la perfection emboitées les unes dans les autres. Jusqu’à maintenant, on se pose la question de savoir comment on a pu amener ces énormes blocs, puisque il n’y a aucune trace de carrières à beaucoup de kilomètres à la ronde, alors que les incas ne connaissaient pas la roue.

Vallée sacrée des incas. Accompagnée durant son parcours par les rivières Urubamba ou Vilcanota. En visitant le circuit on apprécie les villages de Pisaq, Yucay, Urubamba, Ollantaytambo et Chinchero. Dans chacun d’entre eux, on peut trouver des restes archéologiques préhispaniques, qui furent construit par les différents incas, les utilisant comme forteresses et lieus de repos. Lieus idéaux pour réaliser des achats de produits artisanaux.

Oropesa, connue comme la terre du pain. Ses habitants se consacre à la élaboration de pain maison avec une variété de formes et de saveur.

Sacsayhuamán. Situé à 3 kms du centre de la ville, c’était un sanctuaire incas dédié au dieu soleil. Là bas se célèbre le Inti Raymi, le 24 juin de chaque année.

Piquillacta, groupe archéologique pré inca situé sur une surface de 63 hectares. Il est entouré géométriquement de terre plein et de murailles qui entoure ses hauts et originaux édifices. On pense qu’ils servirent à la défense et à l’accumulation des réserves d’aliments.

Andahuaylillas, fameuse pour son église construite en 1580 et qui est surnommée la chapèle sixtine du Pérou. Sa simplicité extérieur contraste avec des intérieurs inspirés de l’art baroque colonial d’autels dorés, de peintures murales, de tableaux et de plafonds de multi couleurs.

Plats et boissons typiques.

Dans une ville qui possède tant de traditions comme c’est le cas de Cuzco, la nourriture est une partie de l’ambiance qui enchante le touriste.
Entre ses Plats connus, on trouve le « rocoto relleno », qui est à la différence d’autres lieus contient de l’arachide, de « l’arverjita » et se mélange avec des oeufs battus, se sert avec des frites dorés. On peut aussi recommander le « puchero », soupe basée sur la viande de boeuf, tête de mouton, lard et raisins secs, on y ajoute du chou, des pommes de terre, des pois chiches et du riz. Parmi d’autres délices on peut citer le « pepián » de lapin ou cuy, le fromage « kapiches » et la « chunocola ».
Pour boire, on recommande la bière des lieus, aguardiente et la chicha.

Paypal