Travel packages in Chiclayo - Amitié Ville

Ville chiclayo

Géographie, superficie et population.

Chiclayo est la capitale du département de Lambayeque, c’est une ville en plein essor et le plus grand centre économique, commercial et touristique de la côte nord du Pérou. Son climat est chaud, ensoleillé toute l’année sans pluies, la ville se situe à proximité de la mer dans une vallée fertile, les activités agricoles y sont très importantes, en particulier la production du riz, de la canne à sucre et du coton. C’est un nœud routier important du nord du Pérou.
Durant la coloniale (S. XVI), la ville n’était qu’une simple villa d’indien et métis sur la route unissant Lambayeque à Zaña, on la connaissait à cette époque comme Santa María de los Valles de Chiclayo. Elle ne possède pas de constructions coloniales, sans embargo aujourd’hui c’est une ville en plein développement, elle a la chance d’être au centre de une riche région en site archéologique préinca où s’est développée par le passé la culture Mochica (S. I – VII DC) et la culture Lambayeque (S. VII – X DC); tout a été mis à jour par de récents et spectaculaire découvertes comme le «Señor de Sipán» à Huaca Rajada, le «Señor de Sicán» à Batán. Grande et la mise en valeur des pyramides de Túcume. Elle est mise en valeur par le Musée des tombes royales de Sipàn, celui abrite la seconde collection archéologique d’intérêt touristique culturel après Cuzco.

La qualité et la gentillesse naturelle des habitants lui a donné le surnom de «capitale de l’amitié»,ses habitants sont également très religieux, dévots de la croix de Chalpón, se rassemblent chaque année durant le grand festival de Motupe, où se rendent des milliers de pèlerins provenant de toutes les parties du Pérou.

Bref résumé historique :

On conte la légende que dans une époque lointaine une grande flotte d’étranges barques arrivèrent sur les plages de l’actuel San Jose. Cette flotte étaient conduite par une magnifique troupe de guerriers étrangers, qui avait pour chef un homme de grand talent et valeur appelé Naylamp, qui fonda cette civilisation.
Ses descendants sont les fondateurs de la grande culture Chimù, établie à Lambayeque avant l’empire inca et qui s’est développé jusqu’à obtenir un état stable parallèle à l’état inca et à la différence de celui ci il transféra celui ci vers des régions plus propices et stratégiques, établissant de grands centres urbains. Ils furent de grands agriculteurs et travailleurs de textiles, mais surtout de merveilleux orfèvres, avec d’extraordinaires d’or.
La conquête du territoire qui forme aujourd’hui Lambayeque aux mains des incas a duré presque 4 décades, elle a été réalisé par Pachacutec, Inca Yupanqui et Huayna Capac successivement.
Quand Francisco Pizarro passe par cet endroit sur sa route vers Cajamarca pour conclure la conquête de l’empire, il fut admiratif devant les vases et les ustensiles en or.
Durant l’époque coloniale née une rivalité entre le villages de Lambayeque et Santiago de Miraflores de Saña, à cause de l’opulence de ce dernier, réveillant l’appétit des pirates. La crue de 1720 innonde Saña en terminant avec la prospérité de la ville.
Durant l’émancipation et l’indépendance, le peuple de Lambayeque eu comme chef le patriote Juan Manuel Iturregui qui propage les idées de liberté et aide à importer les armes nécessaires pour cette cause.
Deux valeureux fils de la ville comme Elías Aguirre et Diego Ferré offrir leur vie pour la cause à bord du moniteur Huáscar durant la bataille d’Angamos.