Travel packages in Ica - La ville de soleil éternel

Ville Ica

Géographie, superficie et population:

Le département de Ica se situe sur la côte sud du littoral péruvien, au sud-est de Lima. Au nord, Il est limitrophe de Lima, au sud avec Arequipa, à l’est avec Huancavelica et Ayacucho, et à l’ouest avec l’océan Pacifique. Son climat est chaud et sec durant toute l’année, avec des températures maximum de 30ºC et minimum de 8ºC.
Il a une extension de 21,328 kilomètres carrés et une population de 598323 habitants.
Sa capitale est Ica, à 303 kilomètres de Lima, une ville entourée de magnifiques vignobles, la production de vins d’excellente qualité et de coton. Les autres villes d’importances du département sont Chincha, Pisco, Nazca y Palpa

Bref résumé historique :

Ica est une région qui possède un grand passé historique, ses premiers habitants remontent à 10000 habitants. Plus tard, se sont développer les cultures Wari, Nazca, Ica et Paracas, cette dernière est la plus importante.

La culture Paracas, située entre les VII et les II siècle avant le Christ. Réputée pour son incomparable connaissance du tissage, la trépanation de cranes et la momification des morts.
La culture Nazca, au contraire, a développée ses talents artistiques en céramique où les couleurs et représentations font ressortir leurs formes, les mêmes que celles des fameuses lignes et figures,dont le tracé est sujet à multiples controverses et interprétations. Cette culture s’est maintenue en place depuis le II siècle avant le Christ jusqu’au VII siècle de notre ère ; ils ont laissé pour la postérité leurs aqueducs qui ont permis d’utiliser l’eau de sous sol, des fleuves et des pluies pour l’agriculture,démontrant une grande connaissance de l’ingénierie hydraulique.
Durant le XV siècle, pendant la période inca, Pachacutec annexe à son empire les territoires de Ica, Nazca et la vallée de Chincha.
Des années plus tard, avec l’arrivée des espagnols, le capitaine Jerónimo Luis de Cabrera fonde en 1563 la Villa de Valverde del Valle de Ica. À partir de ce moment là, la région se convertit en un important centre viticole et cotonnier. En 1640 elle reçoit son actuel dénomination, par ordre du vice roi Luis Jerónimo F. de Cabrera (Conte de Chinchón).
Durant la guerre d’indépendance le général José de San Martín débarque à Paracas et fixe son quartier dans la ville de Pisco, commençant ainsi le mouvement de libération de Pérou.

Principaux centres d’intérêts

Sanctuaire du “Señor de Luren”. Saint patron de la ville dont l’image vénérée sort en procession la semaine sainte et la troisième semaine d’octobre.

Lagune de Huacachina, à seulement 5 kilomètres du centre, c’est un parfait oasis, entouré de dunes et de palmerais. C’est un paysage unique. Ses eaux ont de nombreuses propriétés thermales pour les infections de la peau.

Cave de Vista Alegre . Fondée en 1857 par les frères Picasso. C’est l’une des plus grandes caves du pays, fameux pour sa production de vins de grande qualité et pur pisco de Ica.

l’hacienda Viticole Tacama. Centre de production de vin du même nom, reconnu au niveau international.

Musée régional de Ica . Réuni une ample collection de fossiles, momies et «mantos paracas», céramiques, Nazca, pièces coloniales et républicaines.

Musée Cabrera . Offre aux visiteurs des échantillons de pierres gravées avec des scènes de la vie primitive qui nous montre les origines de la civilisation avant l’empire inca.
L’église de la Merced . Localisée sur la «Plaza de Armas», possède une architecture coloniale typique avec de très beaux autels taillés et décoré avec de la peinture dorée.

«Casonas Virreinales», comme celle Marqués de Torre, très harmonieuse, située sur la «Plaza de Armas» et la «Casa Mendiola» sur la rue Bolívar.

La «Achirana del Inca». canal d’irragation vieux de 500 ans. Selon la légende, l’inca Pachacutec ordonna sa construction comme preuve d’amour qu’avait réveillé en lui une belle jeune fille de la ville.

Cachiche, ancien village de sorciers et enchanteurs qui font partis de l’image d’épinal de Ica. Il est entoure d’arbre de huarango et de palmiers dattiers qui lui donne un air mystérieux.

Bois de «Piedra Los Frailes». À 5 kilomètres de la ville. Des rochers avec des formes étranges dû à l’érosion provoquées par les vents du sud.

Principaux centres d’intérêts du département.

Les lignes de Nazca, à 145 kilomètres au sud d’Ica. Pampas de environ 500 kilomètres carrés où se trouve les mystérieuses lignes découvertes en 1927 et qui seulement peuvent se voir dans toute leur magnitude depuis les airs. Elles représentent différentes formes d’animaux comme l’araignée, le signe, le chien, le lézard, le colibri et le condor. Ses dimensions varient entre 15 et 300 chacune.

Réserve Nationale de Paracas. Dans la province de Pisco. S’étend sur une surface de 335 mille hectares, son but est de protéger et s’occuper de différentes races animales en voie d’extinction. Parmi celle ci le loup marin, le chat marin, le pingouin de Humboldt, le flamand ou parihuana, la tortue, une infinité d’oiseaux marins ainsi qu’aux iles Ballestas, des formations rocheuses qui abritent une importante faune marine

Le Candelabro . Gigantesque relief situé dans la partie nord de Paracas. S’étend sur 128 mètres de long sur 74 mètres de large.

Musée Julio C. Tello. À 5 kilomètres de la station balnéaire de Paracas. Montre le processus évolutif de la culture Paracas avec céramiques, tissus et reproductions de la vie quotidienne. Á peu de mètres de distance, on peut apprécier la nécropoles de “cabezas largas”

Forteresse de Tambo Colorado. Ensemble archéologique inca utilisé probablement pour contrôler l’entrée des personnes qui descendaient des Andes.

Cimetière de Chauchilla. À 28 kilomètres de Nazca. On peut y voir des tombes ouvertes par les “guaqueros” qui laissent voir des squelettes, cranes et autres restes

Cahuachi. Zone archéologique proche de Nazca, constituée par una serie de pyramides édifiées avec des murs de torchis, laissant des espaces libres sous formes de places qui les séparent. Ce fut un centre commercial.

Chincha . Province située à une heure de Ica. Date de l’époque pré inca et les nombreuses “huacas” existantes démontrent qu’il fut un grand centre d’activité. Ce fut aussi un centre de culture noire des descendants des esclaves des plantations cotonnières.

Maison “Hacienda San José”. Construite par les Jésuites à la fin du XVII siècle. Sa chapelle possède un autel de style typiquement “churrigueresco”.

Plats et boissons typiques

Ica se caractérise pour offrir une gastronomie variée et délicieuse. À Chincha, on apprécie la création de Plats comme “la carapulcra” (pomme de terre sèche, mani et viande de porc) ou la soupe sèche, une variété de la précédente.
La ville d’Ica, de son côté, nous a légué les frijoles et la soupe de pallares verts, préparée à partir de soupe de lait, poisson, camarón chino et, bien sûr, pallares verts.
Parmi ses desserts et douceurs les plus connus nous avons les tejas, le frijol colado et la douceur de alcayote.
Pour boire, on trouve parmi les meilleurs vins du pays et le pisco. Et pendant la saison, il faut savourer la cachina.