Travel packages in Puno - Le lac le plus haut du monde

Ville Puno

Géographie, superficie et population Le département de Puno se situe dans la zone sud orientale du Pérou. Il présente une topographie accidentée, la majorité de ses villes se situent dans la partie haute de la montagne. Il est limité au nord par Madre de Dios, au sud par Tacna, à l’est par la Bolivie et à l’ouest par Cuzco, Arequipa et Moquegua
Il a une superficie de 72382 kilomètres carrés et une population qui dépasse le million d’habitants.
Il possède un climat froid et semi sec avec une température moyenne annuelle de 9°C, qui baisse jusqu’à 3° C durant l’hiver.
Sa capitale est Puno , située sur les rives du lac Titicaca à 3,827 mètres au dessus du niveau de la mer. Parmi les villes les plus importantes du département on trouve en autre Juliaca, Azángaro, Huancané, Lampa et Yunguyo.

Bref résumé historique de Puno :

Pendant l’antiquité, le haut plateau de Collao fut peuplé par des groupes aymarás (collads, zapanas, kallahuayos y lupacas), les quechuas sont arrivés par la suite.
Selon le chroniste Garcilazo de la Vega, cela coincide avec la léyende de Manco Capac et Mama Ocllo, qui surgissent des eaux du lac Titicaca pour fonder l’empire Inca.
La plus importante culture préhispanique et de majeure influence dans la région fut l’Aymara, connue également comme Putina.
À l’époque de la vice royauté, Puno fut le point de passage obligé des voyageurs qui se dirigeaient vers Potosí. Ce fut le vicomte de Lemos qui en 1668 fonda à Saint Jean Baptiste de Puno comme capitale de la province de Paucarcolla. On la rebaptisa plus tard comme San Carlos de Puno en hommage au roi de l’époque Charles II d’Espagne.
En 1870 on construit la voie ferrée Arequipa- Puno qui lance la navigation lacustre.

Principaux centres d’intérêts de la capitale :

Le lac Titicaca est le lac navigable le plus haut du monde. Il a une superficie de 8,560 km2, a une profondeur de 227 mètres et est réputé pour ses eaux transparentes. Il est couvert de 36 iles, les plus importants étant Taquile et Amantani. Il contient aussi une grande quantité d’oiseaux (comme des flamands, des huallatas, des keles et des tiquis), également une grande variété de poissons (carachis, pejerreyes, truchas, suches et ispis, entre autres).

L’ile flottante des Uros. Ensemble de 40 ilots flottants de “totoras”, où les habitants continuent de vivre comme leurs ancêtres, c’est un des villages les plus anciens d’Amérique, conservant ses coutumes et structures sociales.

L’ile Esteves est comme un hôtel de première catégorie depuis lequel on peut apprécier de merveilleux paysages.

L’ile Taquile. Ses habitants vivent de l’agriculture et ont développé un forme originale de tourisme communautaire, ses habitants partagent aliments, logements, coutumes et traditions.
L’ile Amantani. Dans ses terres les plus hautes on trouve des restes archéologiques qui furent des centres d’adoration et de culte.

Les “Chullpas de Sillustani”. Zone archéologique à 34 kilomètres de la Capitale. L’une desplus importantes nécropoles du monde. Elle s’élève à plus de 4000 mètres d’altitude sur une esplanade entourée par les eaux de la magnifique lagune de Umayo. Les “chullpas” sont de gigantesques monuments funéraires construits pour les collas; ce sont des édifices de formes carrés et circulaires qui dépasse les 12 mètres de hauteur.

La Cathédrale fut terminé au XVIII siècle, particulièrement remarquable pour sa structure et ses pierres taillées.
L’Arc Deustua. Monument en honneur des héros des batailles de Junín y Ayacucho. Centre de réunion pour terminer la fête de Candelaria.
«Cerrito de Huajsapata», à son somment s’élève un monument en l’honneur de Manco Cápac. Depuis ce point de vue on peut voir toute la ville de Puno et du lac Titicaca.
Les autres attractions sont le Musée Municipal Dreyer, la maison du «Corregidor», la maison du Comte de Lemos, le fort «San Luis de Alba» et le sanctuaire de Chancharani.

Principaux centres d’intérêts du département.

Juliaca, importante ville comerciale du Département. Parmi ses principaux centres d’intérêts, on trouve l’église Santa Catalina.

Lampa, ville qui conserve intact ses restes coloniaux. On y remarque particulièrement l’église de Santiago Apóstol, dans son intérieur se trouve la réplique de «La Piedad» de Miguel Angel. On peut également visiter la maison du peintre Víctor Humareda, le producteur de chinchillas et les peintures rupestres de Lensora.

Desaguadero. Ville frontière et le pont international avec la Bolivie. On y trouve à proximité les peintures rupestres de Pizacoma, qui ont environ 10000 ans d’ancienneté.

Chucuito, lieu riche en sites archéologique comme un temple falique «Inca Ullo» destiné au culte de la fertilité. Beaucoup de ses maisons et ses églises conservent encore leurs architectures de l’époque de la vice royauté.

Pucará. Village où se trouve la «Grand Temple» Pucará où ses prodigieux habitants et artisans et orfèvres fabriquent les fameux «toritos de Pucará».
Yunguyo, village frontalier avec Copacabana en Bolivie où on célèbre de nombreuses fêtes folkloriques et religieuses.

Chimú et Ojerani, communautés agricoles dont les habitants sont des experts dans la construction de barques de totora.

Ilave, important centre comercial avec deux interessantes églises de l’époque de la vice royauté. Tous les dimanches est célébrée une fête locale.
Juli. Remarquable centre touristique de la région, ses églises conservent de précieuses peintures de l’école de Cuzco et italienne.

Pomata. Parmi ses édifices on remarque les églises de «Santiago Apóstol» et de «Nuestra Señora del Rosario», construites pendant les XVII et XVIII siècles en granit rose et avec des autels couverts de peintures d’or.

Zepita. Village avec de belles églises comme celle de San Pedro, totalement construite avec des pierres pendant le XVIII siècle.

Tinajani. Gorge formée de deux grandes masses rocheuses, situées dans Ayaviri. On la surnomme le bain du diable, «baño del diablo», car quand il pleut on commence à écouter des bruits très forts qui font peur.
Les autres lieus à visiter sont Taraco, Huancané, Vilquechico, Moho, Conima, Santa Rosa et Sandia.