Travel packages in Ayacucho - La ville des églises

Ville ayacucho

géographie, superficie et population :

Le département de Ayacucho se trouve au sud est de Lima. Zone typiquement de montagne à l’est de la cordillère occidentale. Ses paysages combinent de merveilleuses vallées et des pampas désolées.

Climat : Le climat est tempéré et sec, avec des pluies de décembre à mars. La température moyenne de jour est de 15ºC

Le département de Ayacucho est bordé au nord par Junin, à l’est par Cuzco et Apurimac, au sud par Arequipa et à l’ouest par Huancavelica et Ica. Superficie : 43814 kilomètres carrés.
Population : 517772 habitants

Capitale : la ville de Ayacucho, appelée auparavant Huamanga, est localisée à 500 kilomètres de Lima et à 2761 mètres d’alititude.

Bref résumé historique :

On dit que mille églises décorent les rues de la ville de Ayacucho. Il est certain que dans la ville de Ayacucho, capitale du département du même nom, on trouve un temple à chaque coin de rue ; 33 temple furent édifiés à l’époque coloniale, chacun d’entre eux a sa propre histoire, avec son art personnel et sa personnalité.

Fondée par le conquistador Francisco Pizarro lui même en 1539, la ville de Ayacucho, connue auparavant sous le nom de San Juan de la Frontera de Huamanga, présente différents pôles d’intérêt pour les touristes et est le point de départ idéal pour la découverte du reste du département. À seulement 22 km au nord on trouve la citadelle de Wari, capitale culturelle de la civilisation du même nom qui a fleurit entre les VI et XII siècles et à comptée dans ses murs jusqu’à 50000 habitants. On peut également apprécier le site archéologique inca de Vilcashuamán et la très belle lagune de Parinacochas dans laquelle ont trouvé refuge des milliers de flamand
Les fêtes réalisées durant la semaine sainte mérite une attention particulière, la plus sensible et spectaculaire du Pérou. Des processions quotidiennes, des tapis de fleurs, des cérémonies rituelles, sont quelques unes des caractéristiques utilisées par les habitants d’Ayacucho pour exprimer leur foi et leur dévotion chrétienne. Durant ces 5 jours de célébration, le visiteur pourra consommer desboissons traditionnelles comme la «Chicha de Jora», «la Chicha de Molle» ou «la Chicha de Siete Semillas». À la fin des célébrations on peut aquérir des petits autels traditionnels ( petits autels portables qui représentent différentes scènes des Andes péruviennes ), une image faite avec la pierre traditionnelle de Huamanga, ou l’une des différentes pièces d’art populaire élaborées par les mains d’artisans de Ayacuho, ce sera le complément naturel de cette semaine inoubliable dans la cité des églises.
La présence de groupes humains dans le département d’Ayacucho se précise à partir de l’année 20000 ans avant le christ dans la grotte de Pikimachay. Plus tard dans la période entre 1000 avant le christ et les premières années denotre ère, s’établissent les premiers habitants dans Rancha, Chupas et Wichqana. Entre les années 250 et 500 se développent la culture Warpa et dans les VI et XII siècles fleurit l’empire Wari dont la capitale se fonde dans la région de Ayacucho, pour plus tard ouvrir vers l’etat régional Chanka.
Les Incas conquirent Ayacucho qui fut convertit en centre provincial administratif de grande importance dans la zone de Vilcashuamán.

Les espagnols fondent la ville de San Juan de la Frontera, qui se situe entre les villages Quinua et Huamanguillas, mais pour des raisons stratégiques et climatiques elle fut transférée à Pukaray.
Le 9 de décembre 1824 se livre la bataille de Ayacucho où on mit fin à l’oppression hispanique.

On attribue un mention spéciale à Basilio Auqui et María Parado de Bellido qui durant le mouvement indépendantiste montrèrent la force de leur race. Le premier au commande des légendaires Morochucos levèrent le drapeau de la révolution durant de nombreuses années mais fut trahis. Il préféra la torture et confronter le peloton d’exécution plutôt que de trahir sa cause.

Principales Atractivos de la Capital

Ayacucho conserve la saveur de ses terrasses coloniales et de ses 38 églises et couvents, qui en font une ville très attractive. Parmi ces églises, on doit signaler la cathédrale, saint Dominique, saint Christophe, la merced, la compagnie de Jésus, saint François d’Assise, sainte claire et sainte Thérèse. Certaines d’entre elles, dont certaines datent de 1540, se distingue l’architecture, certaines de style baroque, d’autres de style “churrigueresco” et également dans la pierre de couleur rose. De plus elles possèdent de magnifiques autels et structures taillés dans du bois fin et baignés dans un bain d’or.
On peut citer aussi comme centre d’intérêt les différentes maisons coloniales qui ont survécues aux années. On peut visiter la municipalité et la préfecture, les maisons Castilla et Zamora, Chacón, Velarde Alvarez, Olano, Jaúregui y Vivanco, beaucoup d’entre elles construites depuis plus de 450 ans. Ses patios et cours intérieures conserves encore de somptueuses et solides structures de pierres finement taillées.

Quartier de Santa Ana, fameux pour acceuillir des tailleurs et orfèvres créateurs de merveilleuses œuvres.

Quartier de San Juan y Tenería, dédié particulièrement au travail du cuir.
Pikimichay, situé à 24 kilomètres. Lieus où ont habités les premiers hommes il y a 20000 ans et considérés comme les plus anciens de cette partie du continent.

Wari, citadelle située à 22 kilomètres. Fut la capitale de l’empire Wari et selon les historiens a compté a une population de 50000 habitants. On peut y observer des murs, des tombes, des canaux, etc.

Principaux centres d’intérêt du département.

Vilcashuamán.À 120 kilomètres au sud de Ayacucho. Fut le centre administratif des incas. Parmi ses édifices on peut noté le Temple du Soleil et de la lune, le “Ushno” ou Piramide Cérémoniale, les places, etc..

Intiwatana. Proche de Vilcashuamán. Complexe archéologique qui compte un palais, le Torreon, le bain de l’inca ( avec une pierre de 17 angles )

Titankayoq. Bois naturel sur la route de Vilcashuamán. Dans ce lieu on peut apprécier la réelle importance des plus grandes plantes du monde : les Puyas Raymondi o Tintankas, quelques unes d’entre elles arrivent à mesurer jusqu’à 12 mètres.

Principaux centres d’intérêts du département.
Vigognes Pampa Galeras. Ayacucho. photographie de jandro Balaguer / PromPerú. Pampa Galeras, réserve nationale où se préserve la vigogne dans son espace naturel. Celle ci se trouve dans la province de Lucanas.
La lagune de Parinacochas, dans la province du même nom. Sur ses rives habitent les parihuanas, des oiseaux avec des ailes rouges et la poitrine blanche, dont s’est inspiré le libérateur José de San Martín pour créer notre drapeau.

Quinua. Village d’orfèvre à 37 kilomètres de la Capitale. Dans sa pampa se livre la bataille de Ayacucho, qui sert pour proclamer de manière définitive l’indépendance du pays et expulser les troupes espagnoles.
Huanta. Jolie ville située à 51 kilomètres de Ayacucho. Dans sa vallée, on remarque sa riche faune et flore.