Travel packages in Arequipa - Ville blanche

Ville Arequipa

Géographie, extension et population :

Le département de Arequipa se trouve situé dans la région sud oriental du pays. Au nord, il est limité par les départements de Ica, Ayacucho et Apurimac, au sud par le département de Moquegua, à l’est avec Cuzco et Puno, et à l’est par l’océan Pacifique. Son territoire de zones côtières et de montagnes possède différents climats ( chaleur intense en été et basses températures en hiver ).
Le département a une superficie de 63528 km2 et une population qui avoisine le million d’habitant.
Sa capitale est Arequipa, une ville situé à 2335 mètres d’altitude, avec une belle architecture à base de pierre de taille, de paysages et de grandes pièces de terre, et un climat sec avec une température tempérée.

Bref résumé historique :

le département d’Arequipa possède une histoire datant de l’époque la plus ancienne. On pense que ses premiers habitants arrivèrent vers 6000 à 8000 ans avant le Christ, durant la période Paléolithique. L’évidence de son existence se trouve dans les régions de Yarabamba dans la “Pampa Colorada” et dans Sumbay, en arrière du Misti, où on apprécie de peintures rupestres dans ses grottes.

Quand les incas étendirent leurs domaines dans ces régions aux XV siècle, ils trouvèrent deux groupes ethniques dans la région de la vallée de Colca : les Callaguas et les Cabanas, qui se sont fait une réputation pour leur savoir faire en agricole, leurs travaux sont toujours en évidence aujourd’hui avec ses terrasses et irrigations.
Le 15 août 1540, sous le commandement du capitaine El 15 de agosto de 1540, García Manuel Carbajal, les espagnols fondent la jolie ville de Arequipa et un an tard le roi Charles VI l’élève au rang de ville et lui décerne l’écusson qui symbolise encore les armoiries de la ville à notre époque.

La ville, surnommée “la ville blanche” pour la couleur blanche de ses édifices construits en pierres de taille ( cendre volcanique pétrificada ) en provenance du volcan Chachani, ce fut un important bastion de la lutte pour l’indépendance du pays au XIX siècle. Parmi les précurseurs figurent Juan Pablo Vizcardo et Guzmán, auteur de la lettre aux espagnols américains; Francisco Javier de Luna Pizarro, président du premier congres constitutionnel de 1822 et le poète Mariano Melgar, fusillé à Humachiri.

Principaux centres d’intérêt de la capitale de Arequipa :

Arequipa connue comme la ville blanche compte de nombreuses centres d’intérêt qui la convertisse en un centre touristique privilégié et monumental. Elle possède de merveilleuses églises de style colonial construites en pierres de tailles blanches parmi lesquelles se remarquent les églises de la compagnie de Saint Auguste Saint Dominique et la cathédrale ; également il faut parler de “la casa de moral”, typique du style métis “arequipeño”. La “plaza de armas” conserve le cachet original de l’époque coloniale.

La Vallée du Colca

L’impressionnante formation géologique qui débute dans la “Cervantes de chivar”, le premier de ces petits villages pitoresques qui jalonnent votre trajet : coporaque, Ichupampa, Lari, Madrigal Yanque, a été surnommé la vallée des merveilles pour les lumineux paysages et la diversité de ses sites : depuis ces thermales jusqu’à ces imposantes églises coloniales, en passant par ces spectaculaires terrasses, magnifiques costumes typiques et sites pour le tourisme d’aventure ( alpinisme, trekking, canotage ) ; on remarque aussi les surprenantes cascades de patapampa, elle se congèle avec le froid matinal.